dépêche

 - 

Novartis revoit à la baisse la prime de départ de son ex-président

Le groupe Novartis a annoncé mercredi dans un communiqué, à l'occasion de la publication de ses résultats du deuxième trimestre, la conclusion d'un accord "définitif" sur la rémunération de départ de son ancien président Daniel Vasella, qui recevra 2,7 millions de francs suisses (2,19 millions d'euros) en numéraire ainsi que des actions d'une valeur boursière de 2,2 millions (1,78 million d'euros).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi