dépêche

 - 

Apnée du sommeil: la Cnil confirme que le droit d'opposition des patients à la télé-observance est exclu

Les patients atteints d'apnée du sommeil ne peuvent s'opposer à la télétransmission automatisée de leurs données d'observance du traitement par pression positive continue (PPC), confirme la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) dans une délibération publiée dimanche au Journal officiel.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi