dépêche

 - 

Alcoolodépendance: la HAS veut éprouver Selincro* avant d'envisager une primoprescription plus large

La Haute autorité de santé (HAS) a souhaité éprouver sur un an la nouvelle stratégie thérapeutique ouverte par le nalméfène (Selincro*, Lundbeck) dans la prise en charge de l'alcoolodépendance en limitant sa primoprescription, a expliqué à l'APM Anne d'Andon, chef du service d'évaluation des médicaments.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi