dépêche

 - 

Abus de mentions "non substituable": 500 médecins ciblés par les sanctions de l'assurance maladie

Quelque 500 médecins abusant dans leurs prescriptions de la mention "non substituable" (NS) pourront potentiellement faire l'objet d'une sanction financière de la part de l'assurance maladie, a indiqué celle-ci jeudi à l'APM.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi