dépêche

 - 

Cancer de la vessie métastatique: un taux élevé de réponse avec un anti-PD-L1 chez des patients déjà lourdement traités

L'immunothérapie anti-PD-L1 de Roche a induit un taux élevé de réponses durables chez des patients ayant un cancer urothélial de la vessie métastatique et déjà lourdement traités, dans une étude de phase I présentée samedi à Chicago au congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi