dépêche

 - 

Boehringer Ingelheim aurait caché d'importantes analyses qui permettraient d'améliorer la sécurité du dabigatran (BMJ)

Le laboratoire Boehringer Ingelheim aurait caché aux autorités de régulation d'importantes analyses suggérant que la surveillance du taux plasmatique de son nouvel anticoagulant oral dabigatran (Pradaxa*) pourrait améliorer sa sécurité, selon une enquête du British Medical Journal (BMJ) publiée mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi