dépêche

 - 

SEP: le composé RPC1063 semble réduire les poussées

Le composé oral RPC1063, un modulateur sélectif du récepteur 1 de la sphingosine-1-phosphate (S1P1), semble avoir un effet positif sur les poussées chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente, selon de nouvelles données d'un essai de phase II dévoilées mercredi à l'ouverture du congrès conjoint ACTRIMS/ECTRIMS des comités européen et américain pour le traitement et la recherche sur la SEP, à Boston.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi