dépêche

 - 

Cancer de la prostate: l'inhibiteur de PARP veliparib semble actif dans les formes avec mutations de BRCA2

L'inhibiteur de PARP veliparib (AbbVie) seul semble actif dans le traitement du cancer de la prostate métastatique résistant à la castration en présence de mutations du gène BRCA2, selon des données préliminaires présentées au symposium sur les cancers génito-urinaires organisé par l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Orlando jusqu'à samedi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi