dépêche

 - 

Lymphome indolent non hodgkinien en rechute: l'ajout de l'obinutuzumab double la durée de la rémission

L'ajout de l'obinutuzumab (Gazyvaro*, Roche) à la bendamustine et sa poursuite en entretien retardent la progression du lymphome non hodgkinien indolent réfractaire au rituximab (Mabthera*, Roche), montre l'étude de phase III GADOLIN présentée lundi à Chicago au congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi