dépêche

 - 

Cancer du sein HER2+: le nératinib en traitement adjuvant prolongé améliore la survie sans rechute au prix d'une lourde toxicité

L'inhibiteur de tyrosine kinase nératinib (Puma Biotechnology) améliore la survie sans rechute après un traitement adjuvant par chimiothérapie plus trastuzumab (Herceptin*, Roche) dans le cancer du sein de stade précoce HER2+ mais au prix de diarrhées difficilement tolérables, montre l'étude ExteNET présentée lundi à Chicago au congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi