dépêche

 - 

Efficacité du composé oral ozanimod dans la rectocolite hémorragique maintenue à sept mois en phase II

Le modulateur sélectif des récepteurs de la sphingosine, ozanimod (Celgene), administré par voie orale, a maintenu son efficacité à sept mois chez les patients atteints de rectocolite hémorragique, selon les résultats d'extension de l'essai de phase II TOUCHSTONE présentés lundi lors du congrès annuel de l'American College of Gastroenterology qui se déroule à Hawaï jusqu'à mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi