dépêche

 - 

Spondylarthrite ankylosante: absence de progression radiographique pour 80% des patients à deux ans avec le sécukinumab

Le traitement de la spondylarthrite ankylosante par l'anticorps anti-IL-17 sécukinumab (Cosentyx*, Novartis) a permis à quatre patients sur cinq de ne pas présenter de progression radiographique de la maladie après deux ans, selon de nouvelles données de l'étude MEASURE 1 présentées mardi au congrès de l'American College of Rheumatology (ACR) à San Francisco.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi