dépêche

 - 

Effet significatif de l'inhibiteur de JAK de Pfizer dans la RCH mais pas dans la maladie Crohn

L'inhibiteur oral de Janus Kinase (JAK) tofacitinib (Pfizer, commercialisé sous le nom de Xeljanz* aux Etats-Unis) a montré un bénéfice clinique significatif chez les patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH) dans deux études de phase III mais pas dans la maladie de Crohn en phase II, selon plusieurs essais présentés lors du 11ème congrès de l'European Crohn's and Colitis Organisation (ECCO) qui s'est déroulé à Amsterdam de mercredi à samedi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi