dépêche

 - 

Hypercholestérolémie familiale hétérozygote: l'alirocumab réduit la fréquence des séances de LDL-aphérèse (phase III)

Les laboratoires Sanofi et Regeneron ont annoncé mercredi dans un communiqué que leur anticorps monoclonal anti-PCSK9 alirocumab (Praluent*, Sanofi/Regeneron) est parvenu à réduire la fréquence des séances de LDL-aphérèse chez les patients atteints d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote, dans un essai de phase III.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi