dépêche

 - 

Risques d'usage détourné avec la prégabaline (ANSM)

L'anti-épileptique prégabaline peut faire l'objet d'un usage détourné, notamment chez des patients ayant des antécédents de toxicomanie, a rappelé jeudi l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), qui appelle les prescripteurs à la vigilance.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi