dépêche

 - 

Une nouvelle étude globalement rassurante sur les risques tératogènes des antipsychotiques

Les antipsychotiques en début de grossesse ne semblent pas augmenter de manière significative le risque de malformations congénitales, suggère une nouvelle étude publiée mercredi, appelant toutefois à mieux évaluer la rispéridone.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi