dépêche

 - 

SEP secondairement progressive: la progression de handicap réduite de 21% avec le siponimod

Le siponimod (composé BAF312) a permis de réduire le risque de progression confirmée du handicap à trois mois de 21% par rapport à un placebo chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) secondairement progressive, selon les données de l'essai de phase III EXPAND présentées samedi en session "late-breaking" du congrès de l'European Committee for Treatment and Research on Multiple Sclerosis (ECTRIMS), à Londres.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi