dépêche

 - 

Cancer du poumon PDL-1+: le pembrolizumab supérieur à la chimiothérapie en première ligne

L’immunothérapie pembrolizumab (Keytruda*, Merck & Co) allonge la survie face à la chimiothérapie avec une meilleure tolérance dans le traitement de première ligne du cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) avec expression élevée de PD-L1, selon une étude de phase III présentée dimanche à Copenhague au congrès de l’European Society for Medical Oncology (ESMO) et publiée dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi