dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: MERRIMACK - R&D - CANCER

CAMBRIDGE (Massachusetts) - L'américain Merrimack a annoncé mercredi l'arrêt de la phase II HERMIONE évaluant son composé MM-302 (doxorubicine liposomale) dans le cancer du sein métastatique HER2+, chez les patientes déjà traitées par trastuzumab (Herceptin*, Roche), pertuzumab (Perjeta*, Roche) et trastuzumab emtansine (Kadcyla*, Roche).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi