dépêche

 - 

VIH: résultat favorable à l'INNTI doravirine en initiation de traitement

Associé à deux autres antirétroviraux, le nouvel inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (INNTI) de Merck & Co doravirine s'est avéré aussi efficace que l'inhibiteur de protéase darunavir (Prezista*, Janssen) boosté au ritonavir (Norvir*, Abbvie) en premier traitement antirétroviral dans un essai de phase III présenté mardi lors de la Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections (CROI) à Seattle.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi