dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: TEVA - CONCORDIA - PRIX - DROIT-CONCURRENCE - ROYAUME-UNI

LONDRES - Actavis (aujourd'hui Teva) a été accusé vendredi par l'autorité britannique en charge de la concurrence, la Competition Markets Authority (CMA), d'avoir signé un accord avec le canadien Concordia pour augmenter les prix des comprimés à base d'hydrocortisone au Royaume-Uni et retarder l'arrivée de génériques (accord dit "pay-for-delay").

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi