dépêche

 - 

L'évolocumab diminue le risque cardiovasculaire quel que soit le taux de LDL-cholestérol

L'anticorps monoclonal anti-PCSK9 évolocumab (Repatha*, Amgen) diminue le risque d'évènement cardiovasculaire de façon similaire chez les patients qui ont déjà un taux bas de LDL-cholestérol et chez ceux dont le LDL-C est plus élevé, montre une analyse de l'étude FOURIER présentée samedi au congrès de la National Lipid Association américaine qui s'est tenu à Philadelphie.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi