dépêche

 - 

Repérage des personnes radicalisées: le psychiatre David Gourion réfute le lien entre maladie mentale et terrorisme

Le psychiatre David Gourion assure notamment, dans une tribune publiée sur le site internet du quotidien Le Monde, lundi, que "le lien entre maladie mentale et terrorisme n’est pas avéré", après la déclaration du ministre de l'intérieur, Gérard Collomb, qui souhaite mobiliser les psychiatres hospitaliers et libéraux pour le repérage des personnes radicalisées.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi