dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: NOVARTIS - JUSTICE - BOURSE - ETHIQUE-DEONTOLOGIE - USA - CHINE

NEW YORK - Novartis a accepté de payer plus de 25 millions de dollars au gouvernement américain pour mettre un terme à des poursuites au civil selon lesquelles il a proposé des pots-de-vin à des professionnels de santé en Chine entre 2009 et 2013, en infraction à la loi américaine, a annoncé jeudi la Securities and Exchange Commission (SEC).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi