dépêche

 - 

SEP: le fingolimod réduit le risque de poussées de 80% par rapport à l'interféron chez l'enfant

Le fingolimod (Gilenya*, Novartis) a réduit le taux annualisé des poussées de plus de 80% par rapport à l'interféron (IFN) bêta-1a en intramusculaire (Avonex*, Biogen) chez des enfants atteints de sclérose en plaques (SEP) rémittente-récidivante dans un essai clinique de phase III, selon les résultats présentés samedi au congrès conjoint ECTRIMS/ACTRIMS (European/Americas Committees on Treatment and Resarch in Multiple Sclerosis) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi