dépêche

 - 

Acné: données françaises rassurantes sur un risque de suicide avec l'isotrétinoïne

L'isotrétinoïne n'est pas associée à un risque de tentative de suicide chez les patients recevant ce médicament en traitement de l'acné sévère par rapport à la population générale, en particulier en début de cure, selon des données de l'assurance maladie sur 2010-2015 présentées mercredi au congrès de la Société française de dermatologie (SFD) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi