dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: J&J - JUSTICE - USA

NEW YORK - Johnson & Johnson (J&J) et plusieurs distributeurs travaillant avec lui ont été condamnés mercredi par un jury de Los Angeles à verser 21,7 millions de dollars à une femme disant avoir développé un cancer en raison de la présence d'amiante dans les talcs du laboratoire américain (dont la gamme Baby Powder*).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi