dépêche

 - 

Associer l'ibrutinib et le rituximab allonge la survie sans progression de la maladie de Waldenström

Associer l'inhibiteur de tyrosine kinase ibrutinib (Imbruvica*, Janssen) et l'anti-CD20 rituximab (MabThera*, Roche) a permis d'augmenter le taux de réponse et d'allonger significativement la survie sans progression de patients souffrant de la maladie de Waldenström, dans l'étude de phase III INNOVATE.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi