dépêche

 - 

Phase II mitigée pour le mirikizumab en traitement d’induction de la rectocolite hémorragique

Le mirikizumab (Lilly) semble efficace en traitement d’induction de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère, selon des résultats présentés lors de la Digestive Disease Week, mardi à Washington.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi