dépêche

 - 

La majorité des patients hospitalisés pour intoxication aux opioïdes n'ont ni addiction ni cancer

Quatre profils de patients apparaissent parmi les hospitalisations pour une surdose accidentelle d'opioïdes et la majorité ne présentent pas d'addiction à ces produits, n'ont pas de diagnostic de cancer ni eu d'intervention chirurgicale récente, selon des données présentées au congrès de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT), la semaine dernière à Toulouse.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi