dépêche

 - 

Un troisième "plan national maladies rares" pour mettre fin à l'errance diagnostique

Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, et Cécile Courrèges, directrice générale de l'offre de soins (DGOS), ont présenté mercredi, lors des 2es Rencontres sur les maladies rares, le troisième "plan national maladies rares 2018-2022" (PNMR), qui vise notamment à réduire l'errance diagnostique.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi