dépêche

 - 

Alcoolodépendance: les difficultés de l'évaluation scientifique du baclofène

L'effet modeste du baclofène dans l'alcoolodépendance observé dans les essais cliniques pourrait s'expliquer notamment par des protocoles mal adaptés à son usage en pratique et par la difficulté plus générale d'appliquer à la psychiatrie la médecine fondée sur les preuves, selon plusieurs médecins auditionnés mardi par la commission ad hoc de l'Agence nationale de sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé (ANSM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi