dépêche

 - 

SOS autisme France interpelle la ministre sur les thérapies alternatives potentiellement dangereuses

La président de SOS autisme France et la mère d'un enfant autiste interpellent, dans une tribune, la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, sur l'"absence de prise en charge globale" des enfants atteints d'autisme, qui les expose à des thérapies alternatives potentiellement dangereuses.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi