dépêche

 - 

Dans la vie de l'industrie: TEVA - MYLAN - USA - JUSTICE - GENERIQUE-BIOSIMILAIRE - BREVET - NEURO

NEW YORK - Une cour d'appel américaine a validé vendredi une décision d'une cour de district du Delaware selon laquelle quatre des brevets protégeant le dosage à 40 mg du traitement de la sclérose en plaques (SEP) Copaxone* (glatiramer, Teva) étaient invalides car jugés comme "évidents", ouvrant la porte à l'arrivée prochaine de génériques sur le marché américain.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi