dépêche

 - 

AP-HP: l'organisation de l'hémovigilance encore à améliorer

PARIS - L'organisation de l'hémovigilance à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) doit encore être améliorée, notamment par l'informatisation du dossier transfusionnel et en prévoyant du temps spécifique pour les hémovigilants afin qu'ils exercent leurs missions, notamment la formation du personnel, selon le compte-rendu de la réunion du 9 octobre de la commission médicale d'établissement (CME) de l'institution.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi