dépêche

 - 

Le risque d'abus des gabapentinoïdes doit être davantage surveillé

Le risque d'abus des gabapentinoïdes, gabapentine et prégabaline principalement, doit être davantage surveillé en raison de la banalisation de ces médicaments et leur association avec les opioïdes forts, a estimé une pharmacologue lors d'une session sur la pharmacosurveillance et le bon usage des antalgiques, jeudi au congrès de la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi