dépêche

 - 

J&J accusé d'avoir menti sur la présence d'amiante dans ses produits à base de talc (Reuters)

Le groupe Johnson & Johnson (J&J) savait depuis des décennies que ses produits pour bébé à base de talc, mis en cause dans de nombreux litiges aux Etats-Unis, contenaient de l'amiante, a rapporté vendredi Reuters, citant des documents internes.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi