dépêche

 - 

Keytruda* en deuxième ligne améliore la survie de certains patients atteints de cancer de l'oesophage

Une deuxième ligne de traitement avec l'anti-PD-1 Keytruda* (pembrolizumab, Merck & Co) améliore la survie globale de certains patients atteints d'un cancer de l’oesophage avancé, selon des résultats de phase III communiqués par le laboratoire pharmaceutique qui seront présentés jeudi lors du Gastrointestinal Cancers Symposium qui se déroulera à San Francisco jusqu'à samedi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi