dépêche

 - 

L'ANSM se penche sur les risques à long terme des ballonnets et stents recouverts de paclitaxel dans l'artériopathie périphérique

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé mercredi qu'elle menait des investigations pour déterminer les risques à long terme associés aux ballonnets et stents recouverts de paclitaxel dans le traitement de l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (Aomi), après la mise en évidence d'un sur-risque de décès dans une méta-analyse récente.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi