dépêche

 - 

Jean de Szolnok (Boehringer Ingelheim France): "Si on ne nous donne pas l'opportunité d'innover, nous serons obligés d'en tirer les conséquences"

Les investissements en France de Boehringer Ingelheim, qui a essuyé en mars un nouvel avis défavorable à la prise en charge de son antidiabétique Jardiance* (empagliflozine, avec Lilly), sont liés à sa présence commerciale et à l'accès au marché de ses nouveaux produits, a prévenu vendredi le président de la filiale hexagonale du groupe allemand, Jean Scheftsik de Szolnok.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi