dépêche

 - 

Cancer: profil de sécurité acceptable des inhibiteurs de checkpoint chez les patients VIH+

Les inhibiteurs de checkpoint immunitaire durvalumab (Imfinzi*, AstraZeneca) et pembrolizumab (Keytruda*, Merck & Co) semblent être sûrs chez les patients VIH, selon deux petits essais présentés lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi