dépêche

 - 

FIV: la culture prolongée d'embryons associée à un sur-risque obstétrical

Le transfert d'embryons au stade blastocyste est associé à un risque plus élevé de prématurité, de bébé gros pour l'âge gestationnel et de complications placentaires par rapport au transfert d'embryons ayant passé moins de temps en culture in vitro (J2-J3), selon une étude nordique présentée lundi au congrès de l'European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE), qui a ouvert ses portes dimanche, jusqu'à mercredi, à Vienne (Autriche).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi