dépêche

 - 

Un rôle potentiel pour le microbiote intestinal dans la SLA

Des interactions particulières entre le microbiote intestinal et le cerveau, induites par l'environnement, pourraient moduler la sclérose latérale amyotrophique (SLA), suggère une étude chez la souris avec des résultats préliminaires chez l'homme, publiée dans Nature.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi