dépêche

 - 

Le taux de naissance semble amélioré dans les centres de FIV proposant des modalités de réduction du stress

Incorporer des traitements de médecine alternative, comme les massages ou l'acupuncture, dans la prise en charge des candidates à une fécondation in vitro (FIV) pourrait améliorer les chances de naissance vivante, selon une étude américaine présentée la semaine dernière au congrès de l'American Society for Reproductive Medicine (ASRM) à Philadelphie.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi