dépêche

 - 

Des facteurs de risque de suicide identifiés avec l'analyse des données de santé par apprentissage automatique

L'analyse des données de santé de la population danoise par apprentissage automatique ("machine learning") a permis de confirmer des facteurs de risque connus de suicide ainsi que d'autres jusqu'à présent peu étudiés et de dresser des profils de risque, selon une étude américano-danoise publiée mercredi dans JAMA Psychiatry.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi