dépêche

 - 

AME: le rapport Igas/IGF prône un délai de carence de neuf mois pour la prise en charge de soins programmés non essentiels

Les Inspections générales des affaires sociales (Igas) et des finances (IGF) préconisent, dans un rapport publié mardi sur l'aide médicale de l'Etat (AME), la mise en place d'un délai de carence de neuf mois, pour les bénéficiaires de l'AME, concernant la prise en charge de soins programmés non essentiels, dont la liste serait établie réglementairement.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi