dépêche

 - 

Le rivaroxaban associé à une hausse de 69% des décès après implantation de valve aortique percutanée

Le traitement anticoagulant oral par rivaroxaban (Xarelto*, Bayer) après une implantation de valve aortique percutanée (TAVI), chez des patients sans indication établie d'anticoagulation orale, est associé à un risque accru de décès et de complications thrombo-emboliques, confirment les résultats finaux de l'essai GALILEO, présentés samedi au congrès de l'American Heart Association (AHA) à Philadelphie et publiés dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi