dépêche

 - 

Maladie coronaire stable: absence de bénéfice d'une stratégie invasive précoce

Une stratégie de traitement invasif précoce avec cathétérisme cardiaque et éventuellement revascularisation ne réduit pas les risques cardiovasculaires par rapport au traitement médical optimal initial, chez les patients présentant une maladie coronaire stable avec une ischémie modérée à sévère, selon une large étude internationale présentée samedi au congrès de l'American Heart Association (AHA) à Philadelphie.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi