dépêche

 - 

Implants dans l'incontinence urinaire: complications graves majorées en cas de chirurgie du prolapsus associée (registre VIGIMESH)

Les premiers résultats de l'observatoire VIGIMESH des complications associées aux implants utilisés dans la chirurgie de l'incontinence urinaire d'effort ou du prolapsus, présentés jeudi au congrès français d'urologie, organisé par l'Association française d'urologie (AFU), à Paris, montrent un taux de complication de 3,5% avec les bandelettes sous-urétrales utilisées seules, qui est doublé en cas de chirurgie du prolapsus associée.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi