dépêche

 - 

Leucémie lymphoïde chronique: maladie résiduelle indétectable chez les 3/4 des patients avec ibrutinib-vénétoclax en première ligne

L'association ibrutinib-vénétoclax donnée en traitement de première ligne de la leucémie lymphoïde chronique permet d'obtenir une maladie résiduelle indétectable chez environ les trois quarts des patients, selon deux études de phase II présentées en fin de semaine dernière au congrès de l'American Society of Hematology (ASH) à Orlando.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi